Qui sommes nous ?

L’Art Du Déplacement ou ADD et ses Fondateurs :

 

La pratique est née vers la fin des années 80 en région parisienne, au sein d’un groupe d’adolescents (amis ou membres de même famille dont Chau Belle, Williams Belle, Yann Hnautra, Laurent Piemontesi, Guylain Boyeke, Charles Perrière, Sébastien Foucan, David Belle et Malik Diouf) qui s’amusaient initialement à tester leur force et leur agilité motrice.
Avec l’âge, le groupe s’est scindé suite aux différents niveaux d’affinités qui les reliaient les uns les autres. C’est ainsi que 3 courants « frères » ont émergé : l’Art Du Déplacement (Yamakasi), le Freerunning (créé par Sébastien Foucan) et le Parkour (issu de David Belle), qui dessinent aujourd’hui le paysage de la pratique à travers le monde.
La pratique s’est faite connaître du grand public dès 2001 avec le film « Yamakasi, les Samouraï des temps modernes », dont le titre est tiré du nom du groupe YAMAKASI (ce nom d’origine zaïroise signifie ‘Esprit fort, Homme fort, Corps fort) formé réellement à l’époque par Chau Belle, Williams Belle, Yann Hnautra, Laurent Piemontesi, Guylain Boyeke, Charles Perrière et Malik Diouf . Puis plus tard, en 2004 sont venus les films « Banlieue 13 » avec David Belle et « Les fils du vent » avec de nouveau le collectif Yamakasi. Depuis elle s’est fortement développée ces dernières années et se popularise de plus en plus.
 
SES FONDATEURS de l'ADD academy:

Développé par 4 des 9 fondateurs du groupe Yamakasi que sont Chau BELLE, Williams BELLE, Yann HNAUTRA, Laurent PIEMONTESI tous ayant plus de 20 ans de pratique, le courant de l’Art Du Déplacement véhicule :

  • Une culture du partage mettant en son centre le pratiquant et son bien-être ainsi que l’effort.
  • Le respect de valeurs psychologiques et sociales (tradition, conformité, sécurité, bienveillance, universalisme, autonomie, stimulation, intégration et réussite).

La pratique vise en l’appropriation/ la réappropriation de son environnement, au moyen de son corps qui se meut avec une méthode naturelle dans le respect de l’environnement, de la nature et de ceux qui l’entourent. 

Plus que des sportifs, les 4 fondateurs de l’Art Du Déplacement ont développé un réel état d’esprit afin de ne plus subir leur environnement mais plutôt apprendre / réapprendre à agir et interagir avec lui. Ce rapport à l’environnement étant permanent, il ont su développer une nouvelle façon de se mouvoir, plus proche des fonctions primaires renouant avec leurs sens instinctifs, presque sauvages.

Ainsi l’Art Du Déplacement met l’accent sur la formation et la constitution de l’Humain. En effet, le corps humain « moderne » et son esprit, n’étant plus adaptés à un environnement naturel, il est important pour les fondateurs de l’ADD d’apprendre à réutiliser toutes les capacités physiques, sensorielles et fonctionnelles de leur corps.